statut-juridique
Statut pour photographes

Photographes : pourquoi et comment changer de statut juridique ?

Selon vos besoins et votre situation, vous avez été, êtes, ou serez amenés à changer de statut juridique en tant que photographe professionnel. Voilà un mot qui fait peur… SAS, SASU, EURL, EIRL, Micro-entrepreneur, SARL ? Ce n’est déjà pas toujours évident de créer sa première société, alors changer de statut !? Pas de panique, chez Lumys, certains photographes professionnels ont sauté le pas. Nous avons demandé à Philippe Félicité de nous faire part de son expérience.

Après avoir partagé avec nous ses astuces pour être efficace sur les réseaux sociaux, Philippe Félicité, photographe, nous explique pourquoi et comment il est passé du statut micro-entrepreneur (ancien auto-entrepreneur) à celui de SAS (Société par actions simplifiées).

Pourquoi être passé du statut micro-entrepreneur à celui de SAS ?

« J’ai décidé de changer de statut juridique car je devais changer de matériel. Il faut savoir que lorsqu’on est micro entrepreneur (le nouveau terme pour auto entrepreneur), au niveau des charges, on ne récupère rien. Je voulais aussi me libérer du RSI, la couverture sociale pour les indépendants !

Il me fallait également un statut qui puisse s’accorder avec mon autre statut de salarié. »

Concrètement, qu’est ce que cela change pour vous, ce nouveau statut ?

« Aujourd’hui je suis président de ma société, mono actionnaire.

Ma société est bien séparée de mon patrimoine.*

Tout ce qui est dans la société y reste, je récupère la TVA sur le matériel. Comme j’ai un studio photo chez moi, maintenant, je peux passer les frais électricité en charges ! »

*La SAS est une personne morale, ce qui signifie qu’elle a une existence qui est indépendante de ses fondateurs. Elle a un patrimoine qui lui est propre et donc séparé de celui de ses associés. Leur patrimoine personnel est protégé en cas de dettes de la société.

Avez-vous eu besoin d’aide pour changer de statut ?

« J’ai fait appel à un comptable. Il s’est surtout occupé des démarches administratives.

Ce n’est pas si compliqué, je m’attendais à pire ! J’ai juste signé les papiers !

Bon, j’ai eu quand même quelques difficultés.

Il faut déposer les fonds du capital déclaré à la Banque avant de déposer les statuts à la chambre de commerce. Or mon banquier m’avait demandé les statuts pour créer le compte de dépôt, donc j’avais signé les statuts avant ! Et à cause de cela, la chambre de commerce m’a redemandé un certificat de dépôt de fonds avec une date de signature précédent la date de signature des statuts…

Bref, j’ai quand même dû changer mon numéro de SIRET, alors que normalement, ce n’est pas nécessaire.

Au final tout est réglé, je suis maintenant officiellement président de ma société !

Il faut sauter le pas, être rigoureux, et surtout bien se renseigner ! »

SASU, SARL, EURL … Quel statut juridique choisir ?

Vous aussi vous souhaitez changer de structure juridique ? Vous l’avez compris, cette décision ne se prend pas à la légère. Voici quelques critères à prendre en compte :

  • La fiscalité : impôts sur le revenu/impôts sur la société ?

  • La couverture sociale : régime des indépendants/régime des salariés ?

  • Responsabilité financière et juridique de la société ? Limitée ou indéfinie ?

Voici un tableau récapitulatif des principales différences entre cinq statuts :

différences statuts juridiques

Cliquez ici pour accéder à l’article de L’Express

Si vous souhaitez plus d’informations sur les différentes formes juridiques, voici quelques articles à lire :

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre Chambre de Commerce et d’Industrie !

Philippe Félicité

Untitled design (6)

Site internet / Facebook

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *